Menu

Femme frisée à la belle croupe velue


En 1974, année d’élection de Valéry Giscard d’Estaing, c’est la libéralisation des moeurs. Les femmes étaient déjà très poilues. Cette photo incarne ce qu’était la femme mature de l’époque. Régine, une femme frisée de 41 ans, mariée avec deux enfants, prenait déjà l’habitude de se faire prendre en photo par son mari. Le couple est libertin et le mari adorait immortaliser la croupe velue bien douce et noire de son épouse. De plus, cette milf acceptait de se faire prêter aux potes de son mari. A partir du mois de mai, interdit pour elle de porter une culotte. Cependant, notre femme frisée de la chatte et de la tignasse, a l’obligation de porter des bas résilles.

En déambulant dans les rues, la robe courte que le vent peut soulever à la moindre brise, Régine aguiche les messieurs. Elle allume, drague, attire dans ses filets et donne le droit de la baiser dans la petite garçonnière de son époux. Mais ça fait partie des extras que cette mature brune fait. Son mari, bien qu’échangiste, ne permettait pas toutes les incartades de son épouse. Quant à elle, la moindre occasion de rencontrer un mec qui sait faire vibrer sa croupe velue, est une occasion de rêve. Aussi, à la voir, la jupe levée sur son antre velue, Régine aurait pu avoir un succès fou à notre époque.

Vous aimerez cettes chattes poilues